5 étapes CAPITALES pour bien réussir un cunnilingus

12

Quand on parle de sexe oral on pense souvent à la fellation, mais le cuni est tout aussi important. Maitrisez cet art sur le bout des doigts (et de la langue), et vous enverrez votre partenaire au 7e ciel !

Faire un cunnilingus : tout un art

Cunni sous-vêtementsFaire un cuni c’est vraiment tout un art ! C’est acte complètement intime comme chacun des rapports bucco-génitaux. Il faut être prêt à embrasser le vagin de sa partenaire et cela requiert parfois une complicité importante tout comme pour la fellation. Certains hommes n’aiment pas du tout, mais heureusement pour vous mesdames, sachez qu’un grand nombre d’entre eux sont terriblement excités par le fait de lécher le fruit défendu.

Le sexe féminin est un organe plus complexe que le pénis. Il est composé de différentes parties très sensibles : vagin, clitoris, vulve, petites et grandes lèvres, etc. Il faut donc être particulièrement précautionneux pour réussir un cunnilingus à la perfection. Voici 5 étapes CAPITALES pour réussir un cunnilingus à tous les coups.

Comment faire un cunnilingus et réussir à tous les coups ?

#1 Débuter en douceur

Le sexe de la femme est particulièrement sensible et il faut bien être vigilant. Ne brusquez surtout pas les choses !

Commencez par descendre petit à petit le long de son corps en lui caressant les seins, le ventre et l’intérieur des cuisses. Embrassez son ventre et toutes les zones érogènes autour de son sexe. Il s’agit de faire monter la température. Jouez avec son corps et la monté de son désir. Faites monter la pression jusqu’à ce qu’elle ne tienne plus et qu’elle veuille absolument que vous passiez aux choses sérieuses (sans non plus la laisser s’endormir…).

#2 Commencer le cunni calmement

Une fois que vous sentez que votre partenaire est suffisamment excitée, vous pouvez commencer à embrasser son sexe. D’abord des petits baisers avant de commencer à la caresser avec votre langue. N’hésitez pas à ajouter un petit peu de salive pour que ce soit plus agréable pour elle.

#3 Rester à l’écoute de son plaisir

Restez à son écoute, vous formez un couple !

Rien n’est pire qu’un mec qui se jette à toute vitesse sur le sexe de sa partenaire sans écouter ses envies.

Prenez le temps de parcourir toute l’intimité de votre partenaire. Prenez votre temps pour bien trouver son clitoris. Explorez sa vulve et enfoncez votre langue dans son vagin. Soyez à l’écoute de son corps et de son plaisir pour insister sur les parties de son sexe qui lui donnent le plus de plaisir.

orgasme cunni

#4 Les doigts à la rescousse !

Une fois que vous sentez les choses très bien parties, que votre compagne commence à gémir et qu’elle est bien « mouillée », c’est le moment d’insérer un doigt dans son vagin. L’idée ici n’est pas de précipiter les choses, mais bien d’ajouter un ou deux doigts à l’intérieur de son sexe pour faire monter encore un peu plus la température en vu de l’orgasme. Caressez l’intérieur de son vagin avec vos doigts pendant que votre langue chatouille son clitoris. Faites la profiter, faites durer son plaisir et laissez la languir avant l’orgasme.

#5 Vers l’infini l’orgasme et l’au-delà !

Le moment est venu d’arrêter son supplice et de la faire jouir !

Sachez qu’en moyenne une femme a besoin de 10 à 15 minutes pour jouir pendant un cunnilingus.

Si vous en êtes à cette étape au bout de 2 minutes c’est donc qu’il y a un problème !

Pour faire venir votre partenaire, accélérez le mouvement, insistez avec vos doigts et votre langue. Caressez spécifiquement là où votre partenaire est réceptive. Vous devriez entendre sa respiration s’accélérer et vous devriez gémir et faire du bruit.

C’est le moment de donner le coup final. Stoppez momentanément avec votre bouche pour la masturber plus vigoureusement avec les doigts. Faites monter l’orgasme jusqu’à l’explosion finale. Quand vous sentez qu’elle est en train de jouir, que tout son corps est en train de se contracter, surtout, ne stoppez pas vos caresses ! Continuez encore un peu puis stoppez petit à petit à mesure que son orgasme retombe. Et le tour est joué. C’est pas compliqué, si ?

Et vous, c’est quoi votre technique ?

Jeune trentenaire, fascinée par le sexe depuis l'adolescence, je souhaite partager mon expérience (un peu trop importante diront certains) et ma veille sur ce sujet qui m'est cher.

Discussion12 commentaires

  1. Is Nevers top much ! J’ai 55 ans.. Je juste commercer a fait le cunni a ma femme.. Votre partage est généreux ! Merci

  2. Moi je suis d’accord avec ce qu’il y a marquer sauf sur un point, de la façon dont l’article est écrit on dirait que pour faire jouir lors d’un Cuni il faut obligatoirement stimuler le vagin (doigts ou autres). Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cela, j’y arrive très bien sans toucher au vagin de ma partenaire ! Néanmoins , cela ne peut être que un plus évident j’en suis sûr !

    • Julie

      Hello Dom’s ! Oui tu as raison, chaque personne est différente, et il y a aussi des femmes qui préfèrent ne pas être pénétrées pendant un cunni. Merci pour ton commentaire 🙂

  3. J adore faire le cuni à ma meuf et elle adore ça merci pour vos conseils je les mettrai en pratique dès demain.

    Mais j ai du mal à trouver son point G un conseil ou un tuyau?

    • Julie

      Hello Mikael !

      Sans la langue ? Nous ne connaissons pas cette technique. Vous pouvez nous en dire un peu plus ? 🙂

  4. Je pratique le cuni pratiquement à chaque rapport avec ma copine avec délectation. Elle prend sont pied à chaque fois, mais je dois reconnaître que la langue ne suffit pas, il faut jouer avec les doigts, ou beaucoup mieux utiliser un vibro conjointement avec la langue. Au paroxysme de sont plaisir, elle me demande toujours de la pénétré, et la je dois reconnaître que son fourreau de velours vibre autour de moi. C’est à chaque fois une expérience extraordinaire.

    • Julie

      Huuum votre commentaire me rappelle quelques quelques bons souvenirs… Bon je m’égare un peu… En tout cas, c’est vrai que pour la plupart des femmes, pour monter au 7e ciel et voir des petites étoiles, la pénétration est indispensable. La double stimulation, c’est le secret 🙂

      Merci pour ce commentaire joliment écrit Marc !

  5. Salut,

    moi perso avec ma copine au moment de l’orgasme je ne la masturbe pas, d’ailleurs je ne l’ai quasiment jamais fait, je fais tout avec la langue et elle jouis (mais ça ne sort pas en jet bizarrement, ça coule juste) dans ma bouche et je continu avec la langue pour la finir 🙂

C'est à vous de parler !

Partages