Comment donner un orgasme en 3 minutes top chrono avec le quick sex ?

0

Vous ne trouvez plus le temps et l’envie de surprendre votre partenaire après une longue et fatigante journée de travail ? Et bien découvrez le quick sex, cela devrait vous plaire !

Qu’est-ce que le quick sex ?

La définition du « quickie » ou « quick sex » est très facile. En fait, comme son nom l’indique, il s’agit d’avoir un rapport sexuel très rapide et surtout très court.

Du sexe rapide et intense

Au delà de l’aspect temporel, le but du quickie est d’atteindre l’orgasme le plus rapidement possible. On oublie les préliminaires qui durent des heures et les pénétrations lentes et douces. Le quickie a quelque chose de bestial, voir brutal. Il s’agit de retrouver ses instincts primaires et d’oublier un peu la tendresse pour profiter d’un rapport sexuel pur et dur !

Le but du quickie, c’est avant tout de donner un maximum de plaisir en un minimum de temps.

Et bien sûr, un quickie est réussi lorsque les 2 partenaires ont réussi à atteindre l’orgasme en quelques minutes.

Est-il vraiment possible d’atteindre l’orgasme en quelques minutes ?

Si vous n’avez jamais essayé, vous êtes en droit d’être dubitatif, mais pour répondre à cette question : oui, c’est possible. C’est possible parce-que le quickie a quelque chose de particulièrement excitant. Il intervient souvent dans des lieux et à des moments inhabituels.

C’est la situation et l’aspect bestial qui met chacun des partenaires dans un état d’excitation tel que l’orgasme est très rapidement atteint.

Il s’agit en quelques sortes de se soulager, un peu comme la masturbation, sauf que la, tout se passe à deux et c’est nettement mieux.

Les 3 avantages du quick sex

Le quicksex a de nombreux avantages comparé aux rapports sexuels classiques, en voici 3 :

  1. 9 chances sur 10 pour que les 2 partenaires atteignent l’orgasme
  2. Une augmentation nette de la libido dans le couple
  3. La complicité renforcée entre les 2 amants

Comment bien réussir un quickie ?

Le quickie, cela peut être la solution pour rebooster la libido de couples enfermés dans la routine, mais pour cela, il faut bien s’y prendre et suivre ces quelques conseils.

S’assurer que son partenaire est d’accord pour une partie de jambes en l’air extra rapide

La 1ère chose à faire est de s’assurer que son partenaire est prêt pour du quick sex. La meilleure solution c’est de définir un code avec son amant pour lui dire que l’on a une pulsion sexuelle à satisfaire très rapidement…

Avoir repéré un lieu à l’abri des regards

Un quickie, ça se règle en 10 minutes grand max, et il ne faut pas perdre 20 minutes à chercher l’endroit où faire l’amour sinon l’excitation risque de retomber. L’idéal c’est de repérer un lieu à l’avance. Vous savez, parfois, certains lieux nous font fantasmer. Les toilettes d’un cinéma par exemple, ou une salle de réunion au bureau. Tout est possible et seule l’imagination a ses limites. L’important c’est de préparer un tout petit peu le terrain pour être dans le bon timing. Pour le bureau par exemple, privilégiez la pause de midi ou le soir quand tout le monde est parti !

couple quick ex

Préparer le matériel…

Ce n’est pas très glamour, mais parfois un peu de logistique est nécessaire, mais rassurez-vous ce n’est pas très compliqué. En fait, il y a 2 choses que vous pouvez prévoir : un préservatif et du lubrifiant.

Si vous utilisez des préservatifs lors de vos rapports sexuels, alors soyez sûr que vous en avez à proximité avant de commencer quoi que ce soit. Ce serait tellement dommage de couper tout ce désir en plein élan, tout ça parce-que vous n’avez pas de préservatif sur vous !

La seconde chose qui peut s’avérer très utile, c’est le lubrifiant. Et oui, qui dit quick sex, dit pas ou peu de préliminaires et pour éviter toute douleur il peut être très utile d’utiliser du lubrifiant. Bien sûr cela casse un peu la spontanéité, mais si ce quickie est une surprise pour votre partenaire et que vous avez prévu le lubrifiant, soyez sûr qu’il sera d’autant plus excité !

Jeune trentenaire, fascinée par le sexe depuis l'adolescence, je souhaite partager mon expérience (un peu trop importante diront certains) et ma veille sur ce sujet qui m'est cher.

C'est à vous de parler !

Partages