Avez-vous déjà entendu parler de la sexsomnie ? Un trouble du sommeil qui fait froid dans le dos…

0

La sexsomnie est un trouble du sommeil peu connu mais bien réel qui pourrit la vie de ceux qui en souffrent. On vous explique tout en détail sur ce phénomène parasomniaque et sexuel.

Qu’est-ce que la sexsomnie ?

Le sexsomnie est un trouble du sommeil qui se défini par l’adoption d’un comportement sexuel pendant son sommeil. Il existe différents types de sexsomnies et différents symptômes. Cela va de l’érection pendant son sommeil (la même que la fameuse érection matinale), à de véritables rapports sexuels, en passant par la simulation vocale d’orgasmes et l’exhibitionnisme.

Ce trouble intervient généralement en phase de sommeil lent (première partie du cycle du sommeil) tout comme le somnambulisme, mais il survient aussi dans de plus rares cas en phase de sommeil paradoxal.

Quelles sont les causes de la sexsomnie ?

Les causes de la sexsomnie sont très diverses. Cela peut-être un simple trouble du sommeil lié à la fatigue ou au stress, mais bien souvent, cela est lié à une consommation excessive d’alcool, de drogues ou de certains médicaments (somnifères, antidépresseurs, dopaminergiques).

[…] les hommes sont à priori plus touchés par cette pathologie que les femmes.

Une étude de la chercheuse Sharon Chung, du laboratoire de recherche sur le sommeil de l’université de Health Network à Toronto a même démontré que l’usage de drogues multipliait par 2 le risque d’épisodes sexsomniaques. Cette étude a également permis de révéler que les hommes sont à priori plus touchés par cette pathologie que les femmes.

Dans de plus rares cas, la sexsomnie est liée au syndrome de Kleine-Levin, une maladie génétique qui impacte le sommeil et les comportements sexuels.

Les études sur le sujet sont peu nombreuses, et les personnes souffrant de cette maladie n’en parlent que rarement à leur médecin, ce qui n’aide pas à faire avancer les recherches sur le sujet. En plus, cette maladie est assez complexe à détecter puisque la personne atteinte de sexsomnie n’a aucun souvenir de ses épisodes nocturnes et ne se rend compte de rien. Seuls ses proches peuvent réussir à détecter les premiers symptômes.

Un trouble du sommeil extrêmement contraignant

Certains rêveraient de se faire réveiller par leur compagne surexcitée en pleine nuit pour partie de jambe en l’air, mais la réalité de cette pathologie proche du somnambulisme est bien moins drôle.

Il est parfaitement possible de commettre un viol pendant une crise de sexsomnie et de ne jamais s’en souvenir !

Pour commencer, le sexsomniaque est complètement inconscient et amnésique des actes qu’il peut faire pendant son sommeil. Il ne contrôle donc absolument rien, et dans de très nombreux cas ses rapports sexuels sont violents (usage de la force, insultes, etc).

Il est parfaitement possible de commettre un viol pendant une crise de sexsomnie et de ne jamais s’en souvenir ! D’ailleurs, au Canada, un homme de 35 ans accusé de viol a été acquitté après que les médecins aient reconnus qu’il était sexsomniaque. Il n’était donc pas conscient des actes qu’il avait commis et n’en avait aucun souvenir.

Malheureusement cette maladie sert aussi souvent de prétexte pour défendre certains violeurs devant la court. Cet argument a d’ailleurs été utilisé 16 fois en Grande-Bretagne entre 1996 et 2011, mais les réels cas de sexsomnies sont rares.

Ce trouble du sommeil peut donc être un véritable cauchemar ! Heureusement les cas sont relativement rares, et on espère que cet article ne vous empêchera pas de dormir !

Jeune trentenaire, fascinée par le sexe depuis l'adolescence, je souhaite partager mon expérience (un peu trop importante diront certains) et ma veille sur ce sujet qui m'est cher.

C'est à vous de parler !

Partages